Les addictions

Extrait de la thèse de doctorat de psychologie
« La TIP-A de la dépression aux addictions » Dr H. Rahioui (2016)

La fréquence des addictions ne cesse d’augmenter et constitue un vrai problème de santé public.
Plus précisément, il est aujourd’hui admis que l’addiction est à considérer comme un phénomène complexe impliquant une dimension bio-psycho-sociale dont il faut tenir compte dans les prises en charge. De ce point de vue, les réponses thérapeutiques existantes restent parcellaires et insuffisamment développées.

Dans ce contexte, la TIP-A propose un modèle psychothérapeutique visant le sujet, notamment dans la sphère émotionnelle et interpersonnelle de même que son addiction.
Pour cela, une modélisation de l’addiction a été nécessaire. Elle se fonde sur deux éléments clés que sont le craving et les rechutes.

A la fois le processus du craving et le phénomène de rechute impliquent la régulation émotionnelle et interpersonnelle dans les addictions. Nous pouvons concevoir dans ce cas, l’addiction comme un élément utilisé par le sujet pour pallier les vicissitudes de la régulation émotionnelle interpersonnelle. En ce sens, la question de l’attachement en matière d’addiction a été reconsidérée de façon globale.